Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse:

Le premier juin, Emmanuel Jacquemin, 51 ans, père de cinq enfants, élu du pays de Sedan, a entamé une grève de la faim pour protester contre la fermeture de classes et d'établissements scolaires programmée dans les Ardennes pour les prochaines rentrées.

Il dénonce une pure logique comptable de la part du rectorat, sans prise en compte des "répercussions économiques et sociales de décisions quasi-autoritaires".

Au 31ème jour de cette action, le député Jean Lassalle, qui a lui-même engagé en 2006 une action identique de combat d'une durée de plus de six semaines, tient à réaffirmer haut et fort son total et indéfectible soutien à l'élu en lutte, et appelle tous les maires et élus des campagnes de France, à se mettre immédiatement en relation avec Emmanuel Jacquemin et son entourage.

Il leur demande de bien vouloir faire délibérer dans les heures qui suivent les conseils municipaux, conseils communautaires, conseils généraux, et conseils régionaux, afin de lui apporter un soutien sans faille.

Emmanuel Jacquemin signe dans la douleur le premier cri d'espoir des campagnes de France. Le temps lui est compté.

Contact Emmanuel Jacquemin : 06 07 66 20 65


Vous trouverez ci-dessous le texte de la lettre ouverte aux maires des communes rurales:

Monsieur le Maire,

Je tiens à vous rappeler l’action entreprise par Emmanuel Jacquemin, maire adjoint «Europe Ecologie les Verts» de la commune de Pouru-Saint-Rémy (1256 h.). (cf pièce jointe)

Dans ce contexte, et à la lumière des témoignages aussi concordants qu’accablés, tout au long de ma marche, je vous invite à débattre avec tous ceux qui le souhaiteront de la place des services publics dans nos territoires ruraux, de l’impact funeste des délocalisations.

Je vous invite aussi à réfléchir aux conséquences irréparables de l’extension exponentielle de nos communautés de communes, de la mise en place de la réforme de nos départements actuellement en cours. Ces deux démarches conjuguées entraineront de facto la disparition de plus de 25.000 communes de France en 2020.

Autrement dit, ces communes vont voter pour la dernière fois en mars 2014 pour élire leurs conseillers municipaux et leurs maires auxquels elles sont si attachées.

C’est un évènement sans précédent dans l’histoire des campagnes de France .

J’en appelle, chers amis, à votre esprit républicain, et à votre mobilisation afin d’engager partout où ce sera possible, une campagne d’obstruction systématique à ces dispositions mortifères pour nos campagnes.

La mort politique précède toujours la mort économique et sociale. J’en appelle à votre esprit de résistance.

Je me tiens à votre disposition.

Je vous assure, chers amis, de mes sentiments chaleureux et dévoués.

Jean Lassalle

Député des Pyrénées-Atlantiques.

Le premier combat du renouveau des campagnes.