Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 2 Octobre : La Ciotat - Sanary-sur-Mer

Mercredi 2 Octobre

Etape : La Ciotat – Sanary-sur-Mer : 22km

Départ à 15h de La Ciotat

Le départ de La Ciotat, vers 15h, se passe très bien. Nous longeons la mer, puis prenons les grandes routes, avant de redescendre vers le bord de mer. André, responsable de la fédération Modem du Vaucluse nous accompagne sur cette étape. Nous passons rapidement la frontière départementale et entrons dans le Var. Plusieurs personnes nous klaxonnent sur la route, et nous saluent sur les chemins. Puis nous arrivons tranquillement sur la plage des Lecques où nous nous éloignons de la route départementale pour prendre le bord de mer. Les personnes amassées sur la promenade se retournent, certains viennent à nous et prodiguent à Jean de fervents encouragements.

Six personnes retraitées, assises à la table d’un café en bord de mer, nous interpellent : « C’est bien ce que vous faites ! Il n’y en a pas beaucoup ». Nous les remercions, Jean leur dédicace sa déclaration, puis nous reprenons notre chemin. Un couple de retraités nous aborde, accompagnés de leur petit fils, et discute quelques instants avec Jean. Sur la fin de la promenade qui borde la baie des Lecques, une journaliste de RCF Toulon, Christèle, vient nous rejoindre pour une interview. Jean en profite pour se changer puis ils s’installent sur les marches qui mènent au sable et, micro à la main, Christèle l’écoute et lui pose des questions sur sa marche. Au bout d’une vingtaine de minute, vers 17h15, nous repartons, quittons la plage des Lecques pour entamer une montée qui se transforme en col à la sortie de la commune de La Madrague.

A 18h30, nous rencontrons Robert, ancien de la Défense nationale dans les blindés, et Annick, sa compagne, au croisement entre la D559 et la C9. Il est d’originaire de Toulouse, elle d’Aubagne. On y parle rugby : « Bravo pour votre performance et pour celle de votre fils » entame Robert. Ils parlent ensemble de la remise en cause de l’Europe, puis Robert nous dit : « Surtout, il faut ne pas trahir nos mots ! Un chantier important, c’est de nous pondre surtout une refonte du système fiscal. Quand on sait que presque la moitié des Français ne paient pas d’impôt ! Tout le monde devrait payer des impôts, même un Euro symbolique, pour contribuer. Il faut que tous se sentent de nouveau concernés ! » Puis il continue sur la nécessité du service militaire, et sur son souhait de le voir renaitre : « Cela permettait plusieurs choses : de recadrer nos jeunes, de leur donner une éducation, de ne pas les laisser désœuvrés et trainants, de se faire des connaissances en dehors de sa ville et de son milieu social. Cela créait des amitiés et parfois même des opportunités. En plus, il y avait de la vie autour des casernes, dans les petites et dans les grandes villes. Depuis qu’ils les ont fermées, tout est parti. » Sur cet échange, Jean les remercie tous deux, puis nous continuons sur la D559 en direction de Bandol.

Nous arrivons sur Bandol à 19h, où nous rejoint Anthony pour finir l’étape. Plus tard, Stéphanie et Régis nous rejoignent devant la gare de Bandol. Leur fils joue au RC Toulon. Ils nous saluent et nous souhaitent bon courage. Jean, en retard, leur propose de nous rejoindre ce soir. Ils aimeraient, mais ce n’est que partie remise. Nous les laissons, et avec André et Anthony, nous poursuivons d’un bon pas jusqu’à Sanary-sur-Mer que nous atteignons aux alentours de 21h, avant de nous rendre à la réunion citoyenne prévue à la Mairie.

Merci à Anick pour l'album photo envoyé !
Merci à Anick pour l'album photo envoyé !
Merci à Anick pour l'album photo envoyé !
Merci à Anick pour l'album photo envoyé !

Merci à Anick pour l'album photo envoyé !

Tag(s) : #comptes rendus